Quand l’acier prend l’apparence du polystyrène

 » Des bureaux performants, confortables et sans clim c’est possible !
24 avril 2016
COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2015 – L’ENGAGEMENT DU GROUPE DAIKIN RECONNU PAR L’ADMINISTRATION OBAMA
4 août 2016

Quand l’acier prend l’apparence du polystyrène

INSOLITE. En utilisant une technique industrielle, le jeune designer hollandais Klaas Kuiken a créé des poêles à bois en acier noir, dont la surface ressemble à s’y méprendre à du polystyrène ! Un jeu de matériaux qui donnent l’impression que l’appareil est aussi léger que l’air…
Un aspect presque granuleux, une brillance inhabituelle… Ces poêles à bois semblent avoir quelque chose de différent. En s’approchant, on découvre leur surface, qui ressemble à s’y méprendre… à du polystyrène, peint en noir. C’est seulement en touchant ces appareils que l’on comprend qu’ils sont bel et bien composés d’acier ! Leur créateur, Klaas Kuiken, un jeune designer hollandais, a développé un procédé spécifique pour confectionner ces appareils hors norme.

 De l’acier chaud fait fondre le polystyrène

 Alors qu’il visitait une usine, Klaas Kuiken est tombé en admiration devant une technique appelée LFC. Elle consiste à sculpter des objets en polystyrène expansé, puis à les glisser dans un contenant rempli de sable. Du métal chaud versé dans ce contenant fait fondre le polystyrène et se coule à sa place. Une fois l’ensemble refroidi, c’est une copie conforme de la sculpture d’origine qui apparaît.

Quand l\'acier prend l\'apparence du polystyrène
© JW Kaldenbach

Pour jouer avec les matériaux, Klaas Kuiken a gratté le polystyrène de manière à lui donner du volume. Le résultat : des poêles à bois à la surface surprenante et au toucher similaire au polystyrène ! Le jeune designer a complété sa collection, baptisée EPS, d’une série d’horloges créées à partir de morceaux de polystyrène recyclé, du type de ceux utilisés pour emballer les objets fragiles. D’autres modèles ont été découpés avec un filament de métal rougi, ce qui leur donne un aspect brut unique.

 Pour dynamiser son salon avec un poêle de la collection EPS, vous devrez tout de même compter près de 5.000 euros – mais, pour ce prix, vous aurez une petite oeuvre d’art, plutôt qu’un simple appareil de chauffage…

Comments are closed.