Préserver la qualité de l’eau potable par la vérification des ensembles de protection contre les retours d’eau. La prestation porte sur les disconnecteurs à zone de pression réduite contrôlable de type BA, d’un diamètre nominal compris entre 15 et 250 mm.

La maintenance des disconnecteurs avec CGM ENERGIE comprend :

 

Des essais sur les organes d’étanchéité et de mise à décharge

Une détection des défaillances et un diagnostic des anomalies de fonctionnement et des réparations à effectuer

La réparation ou le changement si nécessaire des pièces défectueuses, sous réserve de mise à disposition des éventuelles pièces de rechange

La mise à jour du carnet ou fichier technique et sanitaire des réseaux intérieurs de distribution concernant ces opérations

A l’issue de la vérification, la fiche de contrôle de maintenance annuelle sera signée par lCGM ENERGIE et adressée à l’agence régionale de santé concernée par le lieu de pose.

Le saviez-vous ?

2

Dans le cas des piscines, lorsque le disconnecteur est disposé sur la canalisation amenant l’eau neuve au bassin, la vérification doit être effectuée au minimum deux fois par an.


A quoi sert un disconnecteur ?

Le disconnecteur est un organe de protection contre les retours d’eau vers un réseau à protéger. Il permet d’éviter la pollution de ce dernier.

Pourquoi et contre quels risque ?

La protection du réseau d’eau est importante. L’eau est utilisée pour de multiples besoins, DOMESTIQUE, URBAINE, AGRICOLE ou INDUSTRIELLE. Elle est distribuée au travers d’un réseau complexe de canalisations maillées entre elles. Les risques de pollution peuvent se produire par SIPHONAGE ou SURPRESSION, le retour d’eau se produit lorsque le sens normal du fluide est inversé dans le circuit de distribution. Ce retour peut ramener de l’eau réputée polluée et ainsi contaminer l’eau potable du réseau général.

Que dit la règlementation ?

Toute personne propriétaire d’une installation raccordée au réseau d’eau potable doit protéger ce dernier à hauteur des risques qu’il lui fait courir.

Le règlement sanitaire départemental type (Article 16-3), et le code de la santé public (Article R1321-57 et R1321-61 du décret 2007-49 du 11 janvier 2007).

Les caractéristiques hydrauliques sont contrôlées par un technicien spécifiquement qualifié, équipé d’une mallette de contrôle conforme aux normes en vigueur. Cet appareil est lui-même soumis à des agréments et des vérifications métrologiques tous les 2 ans. Cette visite de contrôle donne lieu à l’édition d’un compte rendu d’une fiche réglementaire et officielle.

 

Consultez le site des fabricants

Contactez CGM ENERGIE pour contrôler votre disconnecteur.

Votre nom *

Téléphone *

Mail